Lettres pour dire le monde

Je n’avais jamais vu autant d’oiseaux devant la maison que depuis qu’on n’a plus le droit de sortir de chez nous. Les animaux, petits et grands, reprennent leurs droits. J’aime les voir danser de l’autre côté des fenêtres. Ils me donnent de l’espoir. Ils ont l’air tellement insouciants. Leur plus grande préoccupation en ce moment est de nourrir leurs petits. Nous ne sommes pas très différent en vérité, cela préoccupe aussi beaucoup de parents.

Continuez la lecture “Lettre à la nature en repos”

Lettres pour dire le monde

Il est dix-neuf heures et neuf minutes. Le ciel est dégagé, les oiseaux chantent de tous les côtés. Étendue dans le hamac, je ne te vois pas. Pourquoi n’es-tu pas là ?

J’ai promis à Mone et Christian, mes voisins, que ce soir, tu nous dévoilerais ta robe rose. Je tiens tellement à te voir ! Chaque soir je lève la tête et je m’endors en rêvant qu’un jour, je t’atteindrais.

Continuez la lecture “Lettre à la lune”

Lettres pour dire le monde

Il faisait tellement beau ce matin. Des champs, des fermes et des collines à perte de vue. J’ai eu envie d’aller courir. J’ai suivi la route près de la maison. J’ai vu un sentier, j’ai bifurqué… et je tombe sur ton arrière-train brun, flottant en plein air, au milieu de la route. Tu as bondi mais sans aller nulle part. Je me suis approchée. Tu étais accroché par le cou, du fer coincé dans ta peau ensanglantée, attaché par un fil de métal à une barrière. Tu te balançais d’un côté et de l’autre, paniqué. Tu forçais de plus en plus.

Continuez la lecture “Lettre à un blaireau que je n’ai pas pu sauver”

Lettres pour dire le monde

L’heure n’est point à la rigolade.

Beaucoup se prennent pour Tirésias et se bandent les yeux devant ce qui nous arrive, en croyant à un simple cycle. Mais la colère de Zeus se déchaîne bel et bien sur nos têtes et notre idiotie va nous tomber dessus telle une épée de Damoclès. Je ne parlerai pas de la cosmogonie de notre planète mais bien de son eschatologie. Alors que, nous autres, enfants de Mère Nature, embrasons ses terres comme des pyromanes, beaucoup restent immobiles face aux changements climatiques et à leurs répercussions herculéennes.

Continuez la lecture “Lettre à mes Cons-frères”

Lettres pour dire le monde

Depuis quelques jours, tu paniques. Tu sens que ton espace s’amoindrit, que tes ailes sont coupées pour un temps indéfini. Le fait de savoir que tu n’auras plus le choix entre tant de belles options, comme aller au théâtre, au cinéma, boire un coup avec des amis ou encore te balader dans les rues de ta ville sans craintes ni appréhensions, te serre le cœur. Un poids dans ta poitrine, lourd, des vagues d’angoisses qui surgissent sans prévenir. Après les annonces du Premier Ministre et du Président, tu sens comme ça bouge en toi, ça se tord, ça palpite,  ça te prend sans prévenir, puis ça s’apaise un peu jusqu’aux prochaines mesures annoncées, jusqu’aux prochaines interdictions que tu vas devoir, malgré toi, accepter.

Continuez la lecture “Lettre à ma Liberté au temps du corona virus”

Lettres pour dire le monde

Ça va peut-être de paraître bizarre que je t’écrive. On ne parle pas souvent toi et moi. D’abord, permets-moi de te féliciter. Tu as réussi à nous imposer tes normes. Nous voilà bien rangés dans tes petites cases et on ose rarement franchir les limites. On suit le modèle qu’on nous a appris, sans chercher à comprendre. On est faits pour reproduire la même rengaine. Un seul but à nos vies : l’argent. L’argent pour travailler, pour mieux dépenser, pour travailler à nouveau. 

Continuez la lecture “Lettre à la société”

Lettres pour dire le monde

Ma chère,

Enfin on va pouvoir se regarder dans les yeux toi et moi. Enfin je vais te dire des quatre vérités. Je sais que tu comprendras, même si c’est un peu dur. 

Depuis mon enfance tu m’as appris beaucoup de choses. Tous les moyens de se faire de l’argent. Tu m’as fait grandir plus vite que beaucoup de mon âge.

Continuez la lecture “Lettre à la rue”