Lettres pour dire le monde

Il est dix-neuf heures et neuf minutes. Le ciel est dégagé, les oiseaux chantent de tous les côtés. Étendue dans le hamac, je ne te vois pas. Pourquoi n’es-tu pas là ?

J’ai promis à Mone et Christian, mes voisins, que ce soir, tu nous dévoilerais ta robe rose. Je tiens tellement à te voir ! Chaque soir je lève la tête et je m’endors en rêvant qu’un jour, je t’atteindrais.

Continuez la lecture “Lettre à la lune”

Lettres pour me raconter

Chaque jour j’espère que tout changera, mais ça recommence. Le temps avance et les grains du sablier ne se figeront jamais. Il faut vivre sa vie comme si chaque jour était le dernier. Vivre, pour ne rien regretter. Surtout pas ce qu’on a raté. Aujourd’hui j’ai fait mon deuil. Tu as joué ton rôle de pansement. Je pleure moins, et même je souris, parce que je sens sa présence, comme une bonne étoile.

Je ne sais pas exactement où tu vas m’emmener, mais je sais que j’aimerais aider les autres à réaliser leurs rêves. L’avenir ? Il n’y a rien à dire, rien à écrire. En nous mettant la pression, on nous empêche de briller. On n’a pas besoin de questionnaire, pas besoin de tableaux à remplir pour connaître l’avenir. Si le hasard fait bien les choses, je les ferai par hasard. Sinon ce sera les jeux de dés du destin.

Je n’ai pas peur pour mon avenir, je sais que je finirai quelque part et si je ne suis pas idiote, en chemin je n’aurai pas fait les pires choix.

Fanny, France

Lettres pour dire le monde

L’heure n’est point à la rigolade.

Beaucoup se prennent pour Tirésias et se bandent les yeux devant ce qui nous arrive, en croyant à un simple cycle. Mais la colère de Zeus se déchaîne bel et bien sur nos têtes et notre idiotie va nous tomber dessus telle une épée de Damoclès. Je ne parlerai pas de la cosmogonie de notre planète mais bien de son eschatologie. Alors que, nous autres, enfants de Mère Nature, embrasons ses terres comme des pyromanes, beaucoup restent immobiles face aux changements climatiques et à leurs répercussions herculéennes.

Continuez la lecture “Lettre à mes Cons-frères”

Mon école idéale

Aujourd’hui voici ce que nous a dit notre prof de français : « Votre intelligence doit être conforme au système scolaire ». Voilà ce qu’on nous apprend. Nous devons entrer dans des moules. L’intelligence c’est donc penser comme tout le monde ? Cette phrase terrible, elle cogne dans ma tête et prend toute la place.

Continuez la lecture “Lettre à l’Éducation Nationale”

Lettres pour me raconter

Depuis leur séparation, j’ai l’impression d’avoir deux éducations différentes. C’est si différent chez l’un ou chez l’autre. Papa ne nous donne quasiment aucune règle de vie. Il nous laisse faire les choses et parler comme on souhaite. Il nous laisse nous débrouiller et gérer notre vie tous seuls. Quand on a besoin qu’il emmène à tel endroit il le fait, sans nous imposer de limite de temps ni de lieux où ne pas aller. On pourrait croire que tu s’en fiche. Pourtant je sais qu’il nous aime. 

Continuez la lecture “Lettre au divorce de mes parents”

Lettres pour me raconter

Toi tu es sûrement celle que je côtoie le plus. Tu m’épaules et tu me ramènes sur le chemin. Pas forcément le droit d’ailleurs. 

Tous ces réveils qu’on n’a pas écoutés, et tant pis pour le cours du matin. Toutes ces soirées en tête à tête, et tant pis pour la soirée où j’étais invité. Tous ces devoirs  reportés, jamais rendus. Tu me disais toujours « T’inquiète, la prochaine fois… »

Continuez la lecture “Lettre à ma flemme”

Lettres pour me raconter

Oulà, c’est bizarre de commencer une lettre comme ça. Enfin, passons. Comment tu vas ? Ton parcours depuis ces dix dernières années, ton job, tes expériences, tes ambitions, tes rêves ? 

J’espère que tu n’auras laissé personne te dicter quoi faire en chemin, et que tu auras eu le courage d’accomplir ce qui te tenait à cœur, en évitant les embûches et les bâtons dans les roues.  J’espère que tu auras gardé ton indépendance, cette envie de liberté, ce sentiment de pouvoir bouger sans aucune entrave.  

Continuez la lecture “Lettre à moi dans 10 ans”

Lettres pour dire le monde

Ma douce Ginou,

Aujourd’hui, je veux utiliser cette arme incroyable que sont les mots pour te faire voyager. C’est vrai qu’en ces temps étranges, les mots n’ont jamais été aussi salvateurs. Ils soulagent le cœur. Je sais que tes yeux et tes oreilles te jouent des tours depuis quelques années, et malgré leurs caprices tu gardes un appétit et une curiosité insatiable. C’est incroyable. J’ai du mal à imaginer un confinement sans mes yeux et mes oreilles. Tu m’impressionnes. Grâce à tes efforts, ta volonté, tes derniers élans de vie, tu gardes contact avec le monde, avec tes proches. Tous les jours, tu t’installes devant ce que tu appelles ce «petit outil». Cet écran qui représente ta fenêtre quotidienne sur le monde. Cette «page numérique», qui nous connecte, nous lie les uns aux autres. Et tout particulièrement, l’une à l’autre. Ces emails qu’on s’envoie depuis des années ont participé à la création d’une relation toute particulière, précieuse, délicate, profonde, et aimante. Un échange de génération, toi 89 printemps, moi 28 hivers. Merci donc, petit outil.

Continuez la lecture “Lettre à Ginou, 89 printemps”

Lettres pour me raconter

Grand-mère,

Tu ne comprends pas le français, je le sais. J’en suis désolée, mais c’est la langue que je maîtrise le mieux. Et j’ai besoin de maîtriser la langue avec laquelle je t’écris, pour trouver les mots, pour être capable de te les dire.

Cela faisait déjà des mois que tu ne sortais pas, ce n’était pas dans tes habitudes. Et pourtant, il a fallu que ce virus te rattrape… Comme quoi on n’échappe pas à son destin…

Continuez la lecture “Lettre à ma grand-mère emportée par le corona virus”

Lettres pour me raconter

Je t’écris aujourd’hui pour te parler de mes peurs, de mes tremblements. J’espère que tu seras indulgente envers moi, que tu me comprendras sans me juger.

Tu sais, j’ai peur de ne pas trouver un métier idéal, peur de ne pas trouver la personne avec qui je partagerai le grand amour. Je t’entends déjà me dire « Laisse faire les choses et tout ira bien, ne te casse pas la tête ! » J’apprécie cette phrase magique, mais j’aimerais plutôt te programmer en moi.

Continuez la lecture “Lettre à la pensée positive”

Non classé

C’est la première fois que je m’adresse à vous directement, et cela, curieusement, m’amuse beaucoup !

Depuis des jours, des semaines, des mois, des années, je tente inlassablement, sans répit de vous faire taire. Mais vous me rappelez, à chaque moment de faiblesse, que vous êtes toujours là, prêts à me faire douter du monde qui m’entoure et de moi-même, à me faire replonger dans vos limbes, si confortables, si terrifiantes, si proches de moi.

Continuez la lecture “Lettre à mes démons”

Lettres pour me raconter

J’écris cette lettre à quelqu’un qui m’est cher. J’écris cette lettre à quelqu’un qui est loin de moi. J’écris cette lettre à quelqu’un qui ne me connaît pas encore. J’écris cette lettre à quelqu’un qui ne peut pas me répondre.

L’innocence s’en est allée au fil des âges. Tu n’es plus là et je sais que plus jamais je ne te reverrai. Parfois tu me manques. Je me souviens de toi avec une petite coupe à la garconne qui aimais jouer avec les insectes et cueillir des fleurs au contact de tes plus doux amis, les chats. En ce temps-là, rien n’avait d’importance. Tu n’avais rien à décider. Tu n’étais qu’une enfant.

Continuez la lecture “Lettre à la petite que j’étais”