Lettre à mon village inconnu

Cher village,

Sans même t’avoir vu, je te connais. D’abord ton nom – Nahibly – qui veut dire, chez “Nahi”, celui qui a fondé le village. Je ne t’ai jamais connu, mais tu reviens comme une obsession année après année.

À chaque rare occasion où mon père me parle de toi, je m’imagine marcher dans tes rues, visitant tes montages, tes cours d’eaux, ta rivière et tes champs de rizières. Je m’imagine traversant ta principale rue qui te coupe en deux sur tout le long, d’est en ouest et qui fait ta particularité. Au nord, le quartier de ceux qui se nourrissent de poisson et au sud le quartier de ceux qui n’en consomment pas. On raconte que l’un des enfants de ton fondateur était allergique au poisson. Devenu adulte, il s’est séparé de sa famille car ses frères se moquaient de lui et disaient qu’il allait devenir un homme poisson.

Tous ces récits sur toi me transportent à chaque fois loin, et renforcent ce sentiment de solitude qui m’ habite. Je me sens triste de ne pas encore avoir foulé ton sol. De ne pas encore m’être penché à tes cours d’eau , de ne pas encore avoir dormi dans le fin fond ta forêt la nuit tombée, de ne pas avoir goûté à ton bon riz local.

Sans être une grande militante de la préservation des patrimoines, je pense de plus en plus que des combats méritent d’êtres menés pour que des quartiers, des villages, des villes comme toi, gardent leur identité.

Vivre au contact de la nature, des rivières, des animaux, semble devenir un luxe. Pourtant, la nature, tu l’incarnes, Nahibly. Et le sentiment de la nature a toujours été présent en moi. Il est comme une promesse d’espoir, celui de te découvrir, de fouler un jour ton sol. Ce sera pour moi une occasion de repartir sur de nouvelles bases.

Tes paysages, tes rivières, tes braves populations (diverses et unies), tes masques , tes us et coutumes m’habitent. Tu es pour moi déjà un refuge.

Nahi-Zeinab (Abidjan)

Partagez l'article :
  •  
  •  
  •  

Rejoignez la discussion

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *