Lettre à la norme

Dis-moi il va falloir qu’on se parle toi et moi. Toi qui donnes à tous une ligne de conduite, voire une ligne vestimentaire à suivre. Qui leur dit quoi ne pas dire quoi cacher. Ce qui ne se fait pas et ce à quoi il ne faut pas penser. J’ai vu des gars ne pas oser se prendre par la main, d’autres se torturer pour savoir ce qu’ils allaient mettre qui ne fasse pas la honte, d’autres qui devaient se cacher de sortir avec quelqu’un de dix ou vingt ans plus âgé. Je vois des amis suivre bêtement une conversation dans le sens de tout le monde, alors que la veille ils auraient pu dire le contraire. Faire semblant d’aimer une musique qu’ils n’aiment pas juste parce que c’est populaire. Harceler ses parents pour un nouveau téléphone parce que tous les autres ont le même.

Tu as tellement d’outils pour nous influencer aujourd’hui. Les pubs, les série télé, les magazine people, il y a de quoi nous bourrer le cerveau. Le pire c’est que je ne suis pas indifférent à toi. Moi aussi j’y passe. Tu nous fais croire que si on n’est pas comme tout le monde on sera seul. 

Je n’ai plus envie de croire à ton baratin. Tu ne m’auras pas, alors je t’en prie ne perds pas ton temps avec moi, vas voir ailleurs.

 Alexandre, Annecy (74)

Partagez l'article :
  •  
  •  
  •  

Rejoignez la discussion

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *