Lettre à moi dans 10 ans

Oulà, c’est bizarre de commencer une lettre comme ça. Enfin, passons. Comment tu vas ? Ton parcours depuis ces dix dernières années, ton job, tes expériences, tes ambitions, tes rêves ? 

J’espère que tu n’auras laissé personne te dicter quoi faire en chemin, et que tu auras eu le courage d’accomplir ce qui te tenait à cœur, en évitant les embûches et les bâtons dans les roues.  J’espère que tu auras gardé ton indépendance, cette envie de liberté, ce sentiment de pouvoir bouger sans aucune entrave.  

J’espère que tu n’auras pas de mari, de belle maison bien propre et ordonnée, de beau bébé joufflu, un post de cadre dans une entreprise. Une petite vie bien rangée, bien comme il faut. Nan franchement c’est d’un ennui à mourir ! Toi tu n’es pas faite pour la routine. Tu es faite pour courir dans tous les sens et rentrer le soir courbatue mais contente de ce que t’as accompli.

J’espère que tu as vu le monde et que tu continues à le découvrir en permanence. Que tu as connu différentes maisons, différentes langues, différentes personnes, différents jobs.  J’espère que tu as gardé quelques unes des personnes que tu auras rencontrées. Surtout j’espère que tu ne perdras pas de vue qui tu es vraiment. Tu as vite tendance à l’oublier, alors hésite pas à te faire une piqûre de rappel de temps en temps. 

Il y a de grandes chances que tu aies un peu souffert pendant ces dix dernières années. J’espère que tu ne t’en es relevée que plus forte.  J’ai tendance à penser que pour être vraiment heureux, il faut avoir de bonnes périodes noires. 

Avec un peu de chance peut-être que dans dix ans tu retomberas sur cette lettre et que tu pourras y répondre. Si ça se trouve les ordinateurs auront été remplacés par une nouvelle technologie qui ne pourra plus lire ce genre de fichier, et tu ne retomberas jamais sur ce truc. Qui sait. 

Bon il y a aussi moyen que tu ne sois plus en vie, avec les catastrophes climatiques qui ne vont pas tarder à frapper à ta porte. Enfin ça c’est un détail. Allez, soyons positif : à dans dix ans ?

Justine, Poisy (74)

Partagez l'article :
  •  
  •  
  •  

Rejoignez la discussion

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *